LE REER ET LA PLANIFICATION DE LA RETRAITE

D’aucuns diront qu’en raison des campagnes publicitaires des institutions financières et des banques, le REER (ou plutôt la planification de la retraite pour particuliers) serait l’aspect le mieux connu de la planification financière.

C’est peut-être vrai mais d’emblée de jeu, il importe de se rappeler que contribuer à un régime enregistré d'épargne-retraite, qu'il soit dans le fonds FTQ ou non,  à chaque année à la suite d’une consultation avec un conseiller en placements, ne constitue pas un  plan de retraite.

LES GRANDS RISQUES DE LA RETRAITE

Peu de gens s'arrêtent pour penser au fait qu'ils vivront possiblement plus de 35 ans après une carrière professionnelle de... 35 ans. Une réflexion avec l'aide d'un planificateur financier indépendant au sujet des 5 risques de la retraite sera de mise avant même de bâtir son plan ou d’acheter un REER.

Ces risques sont :

  • La longévité;

  • L'inflation;

  • Les coûts liés à la santé;

  • Le rendement des placements en REER ou en CELI;

  • Le taux des retraits de vos placements.

CHOISIR VOTRE PLANIFICATEUR FINANCIER

Quand vous rencontrez un nouveau planificateur financier indépendant pour parler REER, voici quelques trucs pour savoir si le travail est fait en fonction de votre planification, que vous soyez un particulier ou propriétaire d'entreprise.

La première rencontre doit servir à comprendre votre situation, vos objectifs et à cueillir des renseignements. Je ne crois pas me souvenir d’avoir recommandé quoi que ce soit lors d’une première rencontre depuis que j’ai fondé mon cabinet en planification financière en 2009. À la deuxième rencontre seulement, je serais en mesure de vous présenter es recommandations, c'est-à-dire la ligne à suivre, ainsi qu'un plan de service.

Le régime enregistré d'épargne-retraite n’est pas une solution, c'est un outil. La solution correspond plutôt à un plan qui déterminera ce que vous devez faire avec votre argent pour atteindre vos objectifs de retraite. Nul ne peut savoir à moins de vous présenter une analyse.

La planification financière touche à sept domaines d’intervention tels que définis par l’IQPF. De nombreuses questions doivent être abordées avec les particuliers. Prenez l’exemple du propriétaire d'entreprise de 35 ans qui gagne 100 000$ par année sans détenir d’assurance salaire. Sa priorité est probablement de protéger son revenu futur jusqu’à 65 ans, lequel représente la modique somme de 3 millions de dollars.

Donc, si aucune question ne vous est posée sur d’autres sujets en planification financière, obtenir un deuxième avis pourrait être souhaitable.

UN REER C'EST QUOI?

Le régime enregistré d’épargne-retraite, mieux connu sous le nom de REER est un véhicule de placement qui vous permet d’épargner pour créer un patrimoine qui sera utilisé lorsque vous n'aurez plus de revenus, tout en reportant l'impôt.

Dans l’espoir d’encourager les Québécois à investir dans le REER, les gouvernements du Canada et du Québec offrent une déduction d’impôt qui correspond à votre taux marginal d’imposition. Le retour d'impôt sera différent pour chacun. Les droits de cotisation s'accumulent à chaque année. Vous pouvez trouver les renseignements sur vos droits sur l'avis de cotisation ou avec les outils en ligne de l'Agence du revenu du Canada (ARC).

Les fonds FTQ et le Fondaction de la CSN, quant à eux, permettent de réduire l'impôt davantage. Un crédit additionnel est offert puisque le fonds investit dans des entreprises Québécoises. Dans le reste du Canada, d'autres programmes sont disponibles.

UN PIÈGE À ÉVITER AVEC LE REER

Il y a quelques années, j’ai reçu à mon bureau un couple, référé par un client de longue date, qui savait déjà ce qu’il voulait. Dès la 2e minute de l’entretien, avant que je parle de mes services, on m’a passé la commande suivante : « nous voulons chacun un prêt REER de 5 000$». Ils ne semblaient pas vouloir de conseils.

Je n’avais même pas eu le temps d’expliquer mon approche en planification financière, de poser des questions sur leurs préoccupations financières ni sur les priorités à retenir pour leur plan financier. Ce plan qui, sait-on jamais, pourrait exclure les placements dans un régime enregistré d'épargne-retraite!

Comme planificateur financier indépendant, j’ai souvent eu à prendre le temps d’expliquer que la démarche se veut un processus pour aider à vivre ses rêves et atteindre ses objectifs plutôt que simplement acheter un produit comme un REER. Il est possible qu’à une certaine époque, des conseillers avaient une approche axée sur la vente de produits mais j’ose espérer que la majorité d’entre eux ont maintenant une approche globale axée sur le conseil.

 

Pris au dépourvu, j’ai décidé de leur poser deux questions précises :

Pourquoi voulez-vous « acheter » un REER?

D’où vient l’idée d’emprunter pour cotiser à un REER?

POURQUOI UN RÉGIME ENREGISTRÉ D'ÉPARGNER RETRAITE?

​Avant de suggérer à un client d’investir dans un REER ou un CELI, il faut d’abord prendre le temps de préparer ce qu’on appelle une planification de retraite. Que votre argent soit dans une banque ou chez Desjardins, vous avez droit de demander des conseils au niveau de votre planification.

À partir de certaines informations, le planificateur financier indépendant pourra en arriver avec une recommandation qui pourrait être de prévoir au budget un montant à investir tous les mois pour atteindre les objectifs. Il se peut que ce montant ne soit même pas investi dans un REER.

Et il ne sera pas aléatoire.

Ensuite, le type de placement à choisir dépendra d’autres éléments comme le taux d’impôt actuel et prévu. Devrez-vous privilégier le REER ou plutôt viser le maximum CELI? Que penser des REER FTQ? 

D'OÙ VIENT L'IDÉE D'EMPRUNTER POUR COTISER À UN REER?

Je n’ai pratiquement jamais suggéré à un client d’emprunter pour un REER simplement parce que personne ne m’a jamais démontré en quoi cela pouvait être avantageux.

Bien sûr, quelques cas peuvent justifier un prêt REER (prêt pour un régime d’accession à la propriété, programme du gouvernement du Canada pour aider les acheteurs d'une première maison, mieux connu sous l’acronyme RAP par exemple) mais jamais dans un contexte de stratégie de planification de retraite. Un prélèvement automatique à tous les mois en lien avec la planification de retraite est un outil indispensable qui donnera les résultats souhaités.

Revenons à ces nouveaux clients : la raison pour laquelle ils prennent un REER à chaque année ? « … parce que nos revenus sont trop élevés et on veut réduire l'impôt ».

Ouf… disons que leur planification financière part de loin, très loin. Ces clients ont besoin de conseils et de réponses aux questions importantes.

LA PHASE D'ACCUMULATION ET LE PLAN D'ÉPARGNE

Cette période débute dès le premier emploi et se termine habituellement peu de temps avant de quitter son emploi, peu importe le revenu. Le processus qui sera proposé par un conseiller comportera les étapes suivantes :

PRÉPARATION D'UN BUDGET POUR CONNAÎTRE VOTRE COÛT DE VIE 

Le budget permettra, entre autres, d’établir un montant à mettre de côté en prévision de la retraite. Que ce soit dans un régime enregistré d'épargne-retraite ou non, vous saurez combien vous devrez mettre de côté. Tranquillement, vous verrez vos placements fructifier. Des outils en ligne permettent de projeter dans le temps les sommes accumulées.

PROJECTION DU COÛT DE VIE

Cet exercice est très difficile puisqu’il tient compte d’hypothèses qui risquent de changer dans le temps. Par exemple, le taux d’inflation sur une longue période aura un impact important sur le coût de vie et vos revenus peuvent changer. Par contre, votre planificateur financier indépendant vous proposera de réviser votre plan de retraite périodiquement, et donc, pourra faire les ajustements qui s’imposent.

ÉTABLIR LES REVENUS SOUHAITÉS

Fonds de pension, RRQ, PSV, REER, CELI, immeuble à revenu; chaque situation est unique et donc, le choix des placements mérite une analyse soignée.

CHOISIR UN RYTHME D'ÉPARGNE

Devez-vous prévoir investir 200$, 500$ ou 1 000$ par mois dans un CELI ou dans un REER? Tout dépend de l’écart entre vos objectifs et votre situation actuelle. Votre conseiller, avec l’aide d'outils, quelques fois disponibles en ligne, pourra vous guider dans le choix des solutions. Dans certaines situations, un REER FTQ peut être préférable en raison des crédits d'impôts.

ÉVALUER LE CAPITAL NÉCESSAIRE

Celui-ci sera utile pour estimer les revenus de retraite à prévoir pendant la phase de décaissement. Bien sûr, plus l’horizon est éloigné, plus les hypothèses se distancent de la réalité. Voilà pourquoi votre conseiller utilisera des sources crédibles comme par exemple, les Normes d’hypothèses et de projections de l’Institut québécois de planification financière (IQPF) pour estimer le rendement futur.

CHOIX DES PLACEMENTS

Épargne placements Québec, fonds FTQ, une banque, la caisse Desjardins ou encore un produit offert par un planificateur financier indépendant.; votre placement peut être investi dans un nombre incalculable de produits financiers. Obtenez des conseils d'au  moins deux personnes et posez beaucoup de questions.

LA PHASE DU DÉCAISSEMENT ET DE L'IMPÔT

Vous êtes à la retraite et voulez en profiter pleinement? Pour y arriver, il faut commencer par planifier comment votre argent sera liquidé pour vous assurer d’atteindre vos objectifs.

Il est probable qu’une partie de votre revenu provienne de sources récurrentes comme les prestations de la RRQ, de la PSV ou d’un fonds de pension. L’autre partie proviendra de vos actifs accumulés au fil des ans par l’entremise de vos placements ou de toute autre source.

Une  compréhension des diverses solutions de décaissement est importante et chacune a ses avantages et inconvénients. Si les services et solutions peuvent être différentes si vous êtes propriétaire d'entreprise ou un particulier, un planificateur financier pourra vous expliquer les choix qui s’offrent à vous, notamment au  niveau du FERR.

LA DATE LIMITE DE COTISATION​

​Que vous fassiez affaires avec les fonds FTQ, une banque ou une caisse Desjardins, oubliez la date limite de cotisation. Oui, les gouvernements du Canada et du Québec permettent de cotiser au REER pendant les 60 jours suivant votre année d’imposition mais si votre planification de retraite demeure bien structurée, vous n’aurez plus jamais à vous en préoccuper.

Commencer une cotisation automatique mensuelle est le meilleur conseil que je peux vous donner.

APPROCHE STRUCTURÉE EN PLANIFICATION FINANCIÈRE​

Dans ce contexte, nous comprenons qu’il est inutile de laisser place à l’improvisation et qu’une démarche structurée pourrait vous aider à mieux comprendre les étapes d’une planification de retraite. C'est votre argent et votre avenir après tout!

Mais attention! Votre conseiller ne pourra que vous guider ou plutôt vous aider à prendre conscience des défis que vous aurez à relever. La responsabilité d’une retraite en lien avec vos rêves vous revient. Le choix du type de REER aussi.​ Les banques, Desjardins ou les planificateurs financiers indépendants ont généralement accès à plusieurs produits de placement.

500-1850, Avenue Panama

Brossard, Québec J4W 3C6

514-229-6307

andre.lacasse@sfl.ca

  • linkedIn
  • Facebook
  • Twitter
  • YouTube