• André Lacasse

Le REER sert à quoi?


Nombreux sont les Québécois qui cotisent à tous les ans à leur REER. Certains le font pour réduire leur facture fiscale et d’autres, pour planifier leur retraite. Mais à quoi le régime enregistré d’épargne-retraite sert-il vraiment ?

Un sondage effectué en 2016 par Retraite Québec sur la sensibilisation à l’autonomie financière à la retraite auprès de plus de 1000 Québécois nous apprend que seuls 16% d’entre nous prévoient que le REER sera la principale source de revenus à la retraite.


Serait-ce parce que de plus en plus de gens visent d'atteindre le maximum CELI?

J’ai été surpris de constater cette conclusion d’autant plus que bon nombre de mes clients en planification financière dépendent d’abord de ce véhicule de placement pour vivre une retraite à la hauteur de leurs ambitions.

L’étude conclut également que 35% de la population n’est pas considérée, par Retraite Québec, comme étant sensibilisée à la planification financière de la retraite.



La place du REER au Québec


Ceci m’a amené à me questionner sur les raisons pour lesquelles le REER n’occupe pas une place plus importante dans la population.

Dans ma pratique en planification financière, je vois clairement que les Québécois sont beaucoup plus intéressés pas les finances personnelles qu’il y a 10 ans. Ils consultent des sources crédibles, lisent les blogues reconnus et suivent certains influenceurs afin de se faire une idée sur la planification de retraite.

Et c’est tant mieux. Un niveau d’éducation financière qui augmente correspond à une baisse proportionnelle du stress financier.

D’ailleurs, mon travail en planification financière est beaucoup plus facile quand je rencontre des clients qui s’y connaissent et qui me posent des questions difficiles.

Il serait simpliste de penser qu’il n’existe qu’une ou deux raisons expliquant le peu de popularité du REER : le revenu disponible et l’impôt élevé des particuliers pourraient certainement expliquer, mais je m’avance sur une autre piste…


Et si l’importance du REER n’était pas assez bien expliquée?


L’industrie des services financiers a une responsabilité d’éducation financière mais est-il possible que les banques, caisses populaires et planificateurs financiers indépendants comme moi n’en faisons pas assez?

Cet article paru dans le Journal de Montréal démontre assez clairement qu’avant même de penser acheter ce produit, il faut d’abord se poser la question suivante :

« Est-ce que je vais survivre à mes économies? »

Ne négligez jamais l’exercice de planification de retraite en prenant soin d’évaluer plus d’un scénario. Et rappelez-vous qu'acheter un REER n’est pas la même chose que planifier sa retraite.


Sur le web, de nombreuses ressources sur le sujet sont disponibles mais elles prennent souvent la forme de publicités ou de guides tellement longs que le lecteur a du mal à s’y retrouver.

En cette ère où une part importante de la population s’informe d’abord sur Google, j’ai eu l’idée de rédiger un guide REER pour aider tous les Québécois à mieux saisir son importance pour financer leur retraite qui, ne l’oublions pas, risque de durer plus de 30 ans.

Tous les abonnés à ma liste de diffusion, recevront ce guide tout à fait gratuitement dès que les dernières étapes de sa production seront complétées… normalement d’ici la fin juin 2018.

Avec ce guide, vous apprendrez que :

  • C’est en 1957 que le REER a vu le jour;

  • Acheter un REER permet de réduire le revenu imposable et par le fait même, bonifier certaines mesures fiscales comme l’Allocation canadienne pour enfants. L’effet combiné permet d’atteindre des retours d’impôts de 80% dans certains cas;

  • Le Régime d’encouragement à l’éducation permanente (REEP) permet de financer un retour aux études;

  • Le REER de conjoint est toujours très utile;

  • L’idée incompréhensible qu’il y a une date limite pour cotiser à un REER n’est qu’un mythe inventé par des départements marketing créatifs;

  • Les prêts REER ne servent pas nécessairement vos intérêts.

Alors, si vous êtes abonnés, surveillez votre boîte de réception pour télécharger ce guide qui, espérons-le, saura vous aider à mieux planifier votre retraite!


500-1850, Avenue Panama

Brossard, Québec J4W 3C6

514-229-6307

andre.lacasse@sfl.ca

  • linkedIn
  • Facebook
  • Twitter
  • YouTube