PLACEMENTS ET PLANIFICATION FINANCIÈRE

Ce qui nous vient à l'esprit lorsqu'on parle placements, c'est le rendement. Bien qu'il soit évidemment important, le planificateur financier vous dira que c’est sur la gestion des risques qu’il importe de s'attarder. En choisissant vos placements, qu’ils soient dans un CELI, un REER, un REEE, un REEI ou tout autre véhicule, quelques règles de base doivent être respectées.

REER ou CELI? La réponse dépend de vos objectifs. Si votre plan global d’épargne inclut un élément « fonds d’urgence » et un élément « achat d’une première maison », le choix des véhicules de placement sera bien différent. Votre planificateur financier indépendant vous aidera à établir vos objectifs qui dicteront la marche à suivre. Trop de gens se dirigent rapidement vers une solution quelconque alors que tout dépend des objectifs.

OBJECTIFS FINANCIERS

Êtes-vous prêts à accepter des baisses de portefeuille de 3%, 5% ou 10%? Certains diront oui, d’autres non. L’important est d’en discuter avec votre planificateur financier indépendant afin qu’il vous oriente dans vos choix.

TOLÉRANCE AU RISQUE

Votre horizon de placement est à court terme? À long terme? Sachez qu’un portefeuille diversifié, qu'il soit investi en REER ou en CELI, peut être à la fois très performant sur un horizon de plus de 5 ans tout en générant des rendements négatifs sur une période d’un an. Regardez avec votre planificateur financier la volatilité sur des périodes de trois à cinq ans, vous aurez alors une meilleure vision des fluctuations.

HORIZON TEMPOREL

Nul ne peut prévoir l’avenir donc nul ne peut affirmer dans quel secteur ou type de placement il est préférable d’investir. Un planificateur financier indépendant pourra vous expliquer qu’en allouant un maximum de 20% des investissements de votre portefeuille par secteur, vous éviterez une exposition brutale aux fluctuations dues à des événements touchant une seule industrie. Pour la portion revenu, une diversification par échéances contribuera davantage à gérer les risques.

DIVERSIFICATION

L’inflation est une variable souvent oubliée lorsque vient de temps de réviser ses placements. Un rendement de 4% lorsque l’inflation atteint les 3% ne donne, en réalité, qu’un rendement réel de 1%. Le plan d’épargne doit en tenir compte.

INFLATION

La fiscalité joue également un rôle important quand vient le temps d’élaborer une stratégie d’épargne placements. Bien qu’un planificateur financier indépendant ne soit habituellement pas fiscaliste, il pourra vous orienter vers les types de placements les plus avantageux d’un point de vue fiscal. Alors que le CELI et le REER sont les produits les plus connus, les régimes d’épargne études ou les fonds en structure de capitaux apportent d’autres avantages qui méritent d’être analysés.

FISCALITÉ

Certains produits d'investissement disponibles au Québec comportent des restrictions quant au rachat. On a qu’à penser aux fonds de travailleurs (FTQ, CSN), aux dépôts à terme garantis, ou aux rentes viagères. Certains peuvent être parfaitement adaptés à votre situation mais la liquidité demeure importante. Votre planificateur financier abordera le sujet dès le début de votre relation d’affaires.

LIQUIDITÉS

LE SUIVI ANNUEL 

Un entretien annuel avec votre planificateur financier indépendant afin de procéder à une évaluation approfondie de votre budget, de vos objectifs, de votre horizon temporel et de votre tolérance au risque est recommandé.

 

Cette simple rencontre aura plus d'impact à long terme sur vos placements (REER, CELI ou autres) que toute autre décision. Les marchés changent et les lois changent tout comme vos objectifs.

 

Ne négligez pas le suivi!

DEMANDER PLUS D'INFORMATION

500-1850, Avenue Panama

Brossard, Québec J4W 3C6

514-229-6307

andre.lacasse@sfl.ca

  • linkedIn
  • Facebook
  • Twitter
  • YouTube