• André Lacasse

Un enfant coûte combien?


L'autre jour, j’ai eu la chance de parler de mes trois jeunes adultes avec deux collègues planificateurs financiers qui seront d’heureux nouveaux parents en 2018.

Sachant qu’on demeure papa même si nos enfants se voient totalement autonomes dès l’adolescence, j’expliquais qu’ils font partie de l’équation lorsque vient le temps de préparer une planification financière intégrée.

« Ben voyons! »

Croyez-moi, ils en font partie.




Si vous aimez la lecture, vous apprendrez en lisant cette étude de MoneySense, ce que les enfants peuvent coûter jusqu’à l’âge de 18 ans.

La garderie, les frais d’orthodontie, le hockey et les camps d’été ça vous dit quelque chose? Jeunes, mes enfants se sont impliqués dans le sport et dans d’innombrables activités culturelles. Croyez-moi, je n’ai pas eu besoin de lire l’étude pour savoir que les enfants coûtent cher… très cher.

Mais de là à prévoir 244 000$ par enfant? Même si cela peut surprendre, c’est effectivement la conclusion de l'étude.

Alors comment arriver à réduire ce montant à un niveau raisonnable? Il n’est pas nécessaire d’être planificateur financier ou de suivre scrupuleusement son budget pour trouver les meilleurs moyens pour y arriver. Voici quelques idées pour vous aider...

Suivez votre budget

Il est facile de perdre le contrôle de ses finances surtout lorsque vient le temps des dépenses non essentielles comme payer des factures de restaurant.

Imaginez un instant que vous conduisez votre garçon à sa pratique de hockey. Comme il est tôt, vous arrêtez déjeuner au restaurant.

Après tout, ce n’est pas si dispendieux; la facture sera inférieure à 50 $ pour une famille de 4.

Vraiment ?

Prenez votre calculatrice, multipliez 50 $ par 52 semaines et regardez attentivement le résultat. Cela représente 2 600$. Et si vous connaissez la fiscalité québécoise, vous saurez qu’il faut gagner un revenu de 4 700$ pour dépenser 2 600$ (avec un taux marginal d’imposition de 45%).

Choisissez des activités peu coûteuses où tout le monde s’amuse

Un pique-nique dans un parc national en famille, combien ça coûte? Très peu et beaucoup moins que la dernière sortie au cinéma suivie d’un souper au restaurant. En plus, toute la famille bouge et respire le grand air.

La simplicité et le sourire feront autant plaisir qu’une activité vite oubliée.


Payez moins cher votre épicerie

Vous savez comme moi que le panier d’épicerie représente une des plus grosses dépenses. J’ai déjà vu un sondage qui constatait que 80% des millionnaires ramassent les coupons rabais. Alors pourquoi les familles de la classe moyenne s’en priveraient?

Un bon départ pour économiser est de lire cet article sur le blogue economiesetcie.

Réduisez vos dettes

D’accord, c’est plus facile à dire qu’à faire, je le sais. En suivant un budget scrupuleusement, vous réussirez non seulement à rembourser ces fameuses dettes mais aussi à épargner dans un REER ou dans un CELI une fois remboursée.

Gâtez-vous en voyage


Amener les enfants en voyage pour pas cher peut demander de la créativité. Toutefois, en lisant cet intéressant article du blogue lagrandederoute, vous apprendrez qu’il est possible de voyager sans se ruiner. Cette famille a vécu 6 mois à l’étranger pour moins de 9 000$. Gâtez-vous!

Mes enfants, aujourd'hui de jeunes adultes me parlent encore de nos aventures extraordinaires en camping ou des heures à explorer une forêt dans un parc national.

Établissez un plan d’épargne systématique

En planification financière, une des recommandations de base est certainement de créer un fonds d’urgence. Si chacun des deux parents investit 50 $ aux deux semaines, un montant supérieur à 2 000$ sera accumulé en fin d’année. L’avantage de programmer automatiquement ce fonds de prévoyance est qu’avec le temps, on ne s’en rend plus compte. Et si vous êtes une femme entrepreneur, vous gagnez une certaine sécurité.

Achetez usagé

La poussette, la table à langer, les jouets et l’équipement sportif coûtent des prix exorbitants. En plus, les enfants grandissent tellement vite qu’ils n’ont pas le temps de les user. De nombreux sites comme Kijiji et Lespac peuvent vous aider.

Investissez tous les mois dans un régime d’épargne études

Les subventions atteignent 30% et même plus selon certaines conditions. Si on débute dès la naissance, même avec un très petit montant, l’impact des rendements composés après 16 ou 17 ans sera phénoménal. Les détails du programme REEE ont été expliqués dans un précédent article écrit plus tôt cette année.

Rencontrez un planificateur financier

Revoir la situation familiale dès la naissance d’un enfant est d’une importance incalculable pour les raisons invoquées dans le billet « un premier bébé ».

Alors, pour éviter de dépenser 233 000 $ sur 18 ans pour élever vos enfants, que devez-vous faire? Tous les commentaires ou idées sont les bienvenus!


500-1850, Avenue Panama

Brossard, Québec J4W 3C6

514-229-6307

andre.lacasse@sfl.ca

  • linkedIn
  • Facebook
  • Twitter
  • YouTube