Planificateur financier

GARDEZ LE CAP DE VOS FINANCES

UN PLANIFICATEUR FINANCIER INDÉPENDANT PEUT VOUS AIDER

Que ce soit faire le tour du monde, écrire un livre ou simplement regarder ses petits-enfants grandir, il y a un point de départ et une destination.

Il y a aussi l'entre deux... et oui, choisir des objectifs financiers que vous évaluerez avec votre conseiller en font partie !

Les plus petites des actions sont toujours meilleures que les plus nobles des intentions. Suivre un simple budget, mettre de côté 10% du salaire dans un CELI ou simplement s’informer ou s’intéresser peuvent avoir un impact considérable à long terme sur votre situation financière.

Le cabinet en planification financière Services financiers Lacasse a comme mission d’aider les Québécois à améliorer leurs connaissances financières. Bénéficiant de nombreux partenariats avec des spécialistes tels avocats, notaires, comptables et courtiers hypothécaires, toutes les questions de la planification financière sont évaluées.

Votre planificateur financier vous accompagne dans vos  nombreux projets afin de vous aider à viser l'indépendance financière. Parmi les services de planification financière disponibles au Québec, il peut vous donner des conseils dans :

Indépendance financière

VERS L'INDÉPENDANCE FINANCIÈRE

▶︎ la préparation d'un budget;

▶︎ la planification de votre retraite;

▶︎ la compréhension des impacts d'être conjoint de fait;

▶︎ le choix des placements comme le REER ou le CELI.

Il ne s'agit que de quelques situations ou questions à évaluer avec l'aide de votre conseiller. 

COMMENT MIEUX GÉRER MES REVENUS?

Au Québec, le succès en finances ou en affaires repose sur de simples décision qui font toute la différence. Que vous soyez dans la grande région de Montréal ou ailleurs au Québec, un  planificateur financier indépendant  peut vous orienter et répondre à vos questions qu'ils soient en lien avec votre retraite, vos placements ou tout autre service financier.

Il vous fournira des outils pour atteindre vos objectifs afin de bâtir un plan sur mesure et ce, en toute confidentialité.

DES CONSEILS FINANCIERS SUR MESURE

Quels sont les meilleurs conseils pour assurer votre sécurité financière?

Toute planification financière devrait couvrir les sept domaines d’intervention suivants, tels que définis par l'Institut québécois de planification financière (IQPF). Ceux-ci seront naturellement évalués selon vos projets uniques. 

▶︎ planification financière de la retraite

▶︎ stratégie de placements

▶︎ planification successorale

▶︎ stratégies fiscales​

▶︎ finances personnelles

▶︎ la familiale et les aspects légaux

▶︎ les besoins en assurances

LE RÔLE DU CONSEILLER

La planification financière au Québec requiert un exercice rigoureux qui consiste à évaluer votre situation financière, la comparer à vos objectifs financiers pour enfin élaborer des stratégies à prioriser. Elle joue un rôle dans l'amélioration de vos connaissances et de vos finances personnelles tout en vous aidant à répondre à vos questions.

L’examen régulier du plan d’action avec un planificateur financier indépendant, habituellement une fois par année, permettra de procéder à des ajustements qui tiendront compte de vos objectifs, de votre portefeuille de placements et des événements marquants.​​

Peu importe si votre conseiller opère auprès d'une banque ou s'il est indépendant, il est tenu d’appliquer les normes de pratique de l’Institut québécois de planification financière (IQPF) et de respecter un code de déontologie.

 

CHOISIR UN PLANIFICATEUR FINANCIER

Il n’est pas facile de choisir le bon planificateur financier surtout que tous n’ont pas les mêmes champs d’expertise.

Et que dire de l’emploi des termes « conseiller financier » qui amène de la confusion puisqu’il est illégal de l’utiliser au Québec? Des vérifications s’imposent si quelqu’un se présente de la sorte.

Consulter un planificateur financier pour revoir votre stratégie de placement ou planifier votre retraite peut amener de nombreux bénéfices à long terme. En effet, cette démarche est susceptible d’avoir un impact notable sur votre santé financière.

Oui, mais comment trouver un conseiller avec qui vous pourrez bâtir une relation d’affaires basée sur la confiance? Ces quelques questions vous guideront dans votre choix. Si les réponses obtenues ne vous satisfont pas, reformulez jusqu’à ce que tout soit clair.
 

▶︎ Quel type de services offrez-vous?

Cette question peut paraître superflue lorsque vous rencontrez un conseiller pour un besoin spécifique comme l’achat d’un REER ou d’un CELI. Le problème est que cette action ne devrait pas être posée de façon isolée.

L’exemple qui suit illustre très bien l’importance de choisir un planificateur financier qui prendra le temps d’examiner l’ensemble de votre situation. Il utilisera des outils technologiques pour supporter ses recommandations.

L’an dernier, j’ai rencontré un couple dans la cinquantaine qui souhaitait cotiser à un REER après avoir lu l’un de mes articles sur la retraite. Mariés depuis cinq ans, ils avaient tous deux des enfants issus d’une union précédente, des REER acquis avant le mariage et d’autres par la suite. L’une de leurs préoccupations était de privilégier leurs propres enfants advenant un décès prématuré.

Avant même de travailler sur les placements, il était donc nécessaire de déterminer ce qui relevait du patrimoine familial et des acquêts, et les autres actifs qui n’en faisaient pas partie. De plus, le testament n’avait pas été révisé depuis leur mariage.

Heureusement, j’ai pu désamorcer cette bombe à retardement en leur suggérant de planifier leur succession avec l’aide d’un notaire.

Ce cas concret illustre bien la raison pour laquelle il est important que votre conseiller brosse un portrait complet de votre situation. S’engager à analyser l’ensemble de votre situation et vous référer le cas échéant à d’autres professionnels, si vous avez des besoins qui sortent de son champ de compétences, est déjà un bon pas dans la bonne direction.

 

▶︎ Comment êtes-vous rémunéré et combien ça coûte?

Oui, l’expertise et les conseils avisés ont un coût! Certains conseillers travaillent sur la base d’honoraires, d’autres à commission et dans la plupart des grandes institutions financières, à salaire. N’hésitez pas à poser d’autres questions si la réponse obtenue ne vous semble pas claire.

En effet, si le conseiller vous indique que vous n’avez rien à débourser parce qu’il reçoit un salaire ou une commission, il y a tout de même un coût pour ses services, coût qui sera intégré aux produits que vous achèterez.

 

▶︎ Quels produits avez-vous le droit d’offrir?

Même s’il y a de moins en moins de conseillers salariés qui ont l’obligation d’offrir uniquement les produits maison de leur employeur (par exemple une succursale bancaire), il est essentiel de poser cette question.

Je ne connais aucun client qui accepterait que je lui réponde : « Je suis en situation de conflit d’intérêt parce que voici un produit qui vous convient, mais ce n’est pas le meilleur. De toute façon je n’ai pas le droit de vous offrir autre chose. »

 

▶︎ Travaillez-vous seul ou avec d’autres professionnels?

Il y a tant d'éléments à prendre en considération dans une planification financière que je dois régulièrement me référer à d’autres professionnels comme des notaires pour la planification successorale, des comptables professionnels agréés pour la fiscalité ou des courtiers hypothécaires pour planifier l'achat d'une maison.

Un conseiller qui agit seul peut être très compétent, mais avoir accès à des expertises variées ne peut être que bénéfique pour ses clients.

 

▶︎ Quels permis détenez-vous?

Vous pouvez vérifier sur le site de l’Autorité des marchés financiers quels permis détient votre conseiller, mais demandez-lui d’expliquer en quoi cela l’aide concrètement dans sa pratique. Cette question aura le mérite d’ouvrir la discussion sur ses champs d’expertise.

 

▶︎ Allez-vous me proposer une rencontre de suivi annuel?

Dans la vie, les événements marquants se succèdent : arrivée d’un enfant, changement d’emploi, retour aux études, lancement d’une entreprise ou achat d’une maison, sont autant d’éléments qui nécessitent de réviser votre situation.

 

Rappelez-vous : vos préoccupations et les défis à relever aujourd’hui ne seront pas nécessairement les mêmes dans un, cinq ou dix ans!

 

LE COÛT DU CONSEIL

Le planificateur financier qui vous assiste dans la gestion de vos finances a l'obligation de vous divulguer son mode de rémunération. Ce sera à vous de choisir ce qui vous convient.

Honoraires.png

HONORAIRES FACTURÉS À L'HEURE

commissions.png

COMMISSIONS

salaire.png

SALAIRE

Un planificateur financier limitera généralement son expertise à un ou quelques domaines d’intervention.

Dans ce cas, il fournira un contrat de services professionnels, approuvé par l'IQPF, qui expliquera la portée de son mandat et des conseils qu'il peut donner.

Les honoraires facturés peuvent varier d’un professionnel à l’autre. Il est courant de devoir faire intervenir d’autres professionnels  ce qui peut faire augmenter les coûts.

Si, après avoir présenté le rapport, le client demande de faire affaires avec le planificateur financier, celui-ci recevra des commissions des manufacturiers de produits de placements et d'assurances.

Par exemple, en transférant votre portefeuille ou en achetant une police d’assurance vie, une commission sera versée. Il n’y a donc pas d’honoraires supplémentaires.

Dans certaines institutions financières, les employés reçoivent un salaire. Les conseillers qui offrent des conseils ne facturent donc ni honoraires, ni commissions pour la gestion de vos finances personnelles. Mais il ne faut pas croire que leurs services sont gratuits.

En effet, leur rémunération sera intégrée aux produits de placements qu'ils  soient sous la forme d'un CELI, d'un REER ou d'un REEE.

DEVENIR PLANIFICATEUR FINANCIER

Seul l'Institut québécois de planification financière peut décerner le titre de planificateur financier au Québec tel qu'expliqué sur leur site. Le titre conseiller financier ne peut pas être utilisé, c'est illégal. 

Pour obtenir le diplôme, le candidat doit :​

▶︎ compléter un programme universitaire de formation en planification financière;​

▶︎ suivre le Cours de formation professionnelle de l'Institut québécois de planification financière (IQPF);

▶︎ suivre le programme de formation continue;

▶︎ réussir l'examen de l'IQPF.​

L'information figurant dans le présent site n'est destinée qu'à être utilisée au Québec, où ces produits et services peuvent être offerts légalement et ne vise aucune utilisation ou vente dans les endroits où elles sont interdites par la loi.